Contrer logiciel espion mobile

Son tort principal est de se les accaparer. D'autres applis météo , en particulier Accuweather et WeatherBug, suivent l'utilisateur à la trace. Certaines applis Android pistent les téléphones des utilisateurs qui les ont supprimées. Certaines applis Android enregistrent la position de l'utilisateur même quand il désactive la géolocalisation. Il existe des moyens de désactiver les autres modes de localisation, mais la plupart des utilisateurs se font piéger par une configuration trompeuse. L'appli pour la retransmission en direct du football espagnol suit les déplacements de l'utilisateur et écoute via le micro.

Nous supposons qu'elle implémente aussi la gestion numérique des restrictions — qu'il n'y a aucun moyen de sauvegarder un enregistrement. Mais nous ne pouvons pas en être sûr d'après l'article. Si vous apprenez à donner beaucoup moins d'importance aux sports, vous en tirerez de nombreux avantages. Dans ce cas particulièrement.


  1. LES ARCHIVES.
  2. Détection et suppression des applications espion sur iPhone?
  3. application espionnage;
  4. Comment espionner un téléphone portable à distance sans installer de logiciel ? - Géniorama.

Ils n'ont pu détecter que certaines méthodes d'espionnage dans ces applis privatrices, car ils n'ont pu examiner leur code source. Les autres pourraient utiliser d'autres méthodes. Voici la preuve que les applis privatrices agissent généralement contre l'intérêt de leurs utilisateurs. Grindr enregistre lesquels de ses utilisateurs sont séropositifs et fournit cette information à des sociétés. Grindr ne devrait pas posséder tant d'info sur ses utilisateurs. L'appli devrait être conçue pour que les utilisateurs se communiquent ce genre d'info les uns aux autres sans passer par la base de données du serveur.

MoviePass espionne encore plus les utilisateurs qu'ils ne l'avaient anticipé. Cette appli et le mal-service associé enregistrent leurs déplacements avant et après le cinéma. Les logiciels de pistage sont omniprésents dans les applis Android populaires, et ils sont quelquefois très futés. Certains peuvent suivre les mouvements de l'utilisateur dans un magasin physique en notant les réseaux wifi qu'il utilise.

L'appli Sarahah envoie tous les numéros de téléphone et adresses de courriel présents dans le carnet d'adresse de l'utilisateur sur le serveur du développeur. Une vingtaine d'applis Android malhonnêtes ont enregistré des appels téléphoniques et les ont envoyées à des fouineurs, ainsi que des textos et des courriels. Donc nous ne pouvons pas mettre sur le dos de Google ce comportement fouineur particulier. Cependant, Google redistribue des applis Android non libres et donc partage la responsabilité de l'injustice qu'entraîne leur caractère privateur.

De plus, cette société redistribue ses propres applis non libres par exemple Google Play , qui sont malveillantes. Est-ce que Google aurait pu faire plus pour empêcher ces applis de tricher? Il n'y a aucun moyen systématique pour Google, ni pour les utilisateurs d'Android, d'inspecter les applis privatrices exécutables pour voir ce qu'elles font. Google pourrait demander le code source de ces applis et l'étudier pour déterminer si elles font du tort aux utilisateurs d'une façon ou d'une autre.

Si ce contrôle était fait correctement, l'espionnage pourrait être plus ou moins évité, sauf si les développeurs d'applis étaient assez astucieux pour le déjouer. Mais puisque Google développe ses propres applis malveillantes, nous ne pouvons pas lui faire confiance pour nous protéger. Nous devons exiger la publication du code source, pour que nous puissions compter les uns sur les autres. Avec des applis libres, les utilisateurs pourraient s'assurer qu'elles ne les espionnent pas.

Une étude a découvert applis Android qui pistent les utilisateurs en écoutant les ultrasons émis par des balises placées dans certains magasins, ou par des programmes de télévision. Faceapp semble avoir des capacités de surveillance très étendues, à en juger par ses exigences en matière d'accès aux données personnelles. Des utilisateurs sont en train d'attaquer Bose en justice pour avoir distribué une appli espionne en complément de ses écouteurs.

Plus précisément, l'appli enregistrait les noms des fichiers musicaux écoutés, ainsi que le numéro de série unique de l'appareil. On reproche à Bose d'avoir fait cela sans le consentement des utilisateurs. Est-ce que ce serait devenu acceptable si les clauses en petits caractères de l'appli avaient dit que l'utilisateur donnait son accord?

Comment espionner un téléphone portable à distance sans logiciel ?

Jamais de la vie! Dès le départ, il aurait dû être illégal de concevoir cette appli pour espionner. Il peut y avoir collusion entre des paires d'applis Android pour transmettre les données personnelles des utilisateurs à des serveurs. Une étude a trouvé des dizaines de milliers d'applis qui sont dans ce cas. Verizon a annoncé une appli privatrice optionnelle qui sera préinstallée sur certains de ses mobiles. L'appli communiquera à Verizon les informations sur les recherches de l'utilisateur que Google obtient normalement lorsqu'ils utilisent son moteur de recherche.

Actuellement, l'appli est préinstallée sur un seul modèle et l'utilisateur doit donner explicitement son accord avant qu'elle prenne effet. L'appli de Meitu pour éditer les photos envoie des données personnelles à une entreprise chinoise. L'appli d'Uber piste les déplacements du client avant et après la course. Un article de recherche a étudié applis VPN pour Android du point de vue de la confidentialité et de la sécurité. La liste suivante, non exhaustive, est tirée de cet article.

Elle répertorie des applis VPN privatrices qui pistent les utilisateurs et portent atteinte à leur vie privée. La nouvelle appli de messagerie vocale de Google enregistre toutes les conversations. La nouvelle appli de Facebook Magic Photo scanne les collections de photos de votre téléphone mobile pour reconnaître des visages et suggère que vous partagiez ces photos avec les personnes qui sont dessus. Cette fonctionnalité d'espionnage semble nécessiter un accès en ligne à une banque de données de visages connus, ce qui signifie que les photos seront probablement envoyées par le réseau aux serveurs de Facebook et à des algorithmes de reconnaissance faciale.

Comment détecter les logiciels espions sur votre téléphone et ordinateur

Si c'est le cas, plus aucune des photos des utilisateurs de Facebook ne sera privée, même s'ils ne les ont pas téléversées à ce service. L'appli de Facebook écoute en permanence, pour espionner ce que les gens écoutent ou regardent. De plus, elle peut analyser leurs conversations pour leur envoyer des pubs ciblées. Une application qui contrôle les tests de grossesse peut non seulement espionner toute une variété de données personnelles stockées dans le téléphone ou sur le serveur, mais aussi les altérer.

Cet article n'aurait pas dû décrire ces applis comme free — ce ne sont pas des logiciels libres. L'article considère comme acquis que les outils analytiques habituels sont légitimes, mais est-ce valide? Les développeurs n'ont pas le droit d'analyser ce que font les utilisateurs et comment ils le font.

En août , il a exigé de ses utilisateurs qu'ils se soumettent à un fouinage accru et certains commencent à réaliser que c'est de la malfaisance. Voilà un exemple typique de l'attitude de l'industrie du logiciel privateur envers ceux qu'ils ont assujetti. Des scanneurs de QR-code privateurs d'utilisation courante espionnent l'utilisateur.

Cela s'ajoute à l'espionnage effectué par l'opérateur téléphonique et peut-être par le système d'exploitation du téléphone. Ce n'est pas une excuse pour la malveillance du logiciel. De nombreuses applis privatrices pour appareils mobiles rapportent quelles autres applis l'utilisateur a installées. Twitter le fait d'une façon qui, au moins, est visible et optionnelle. Ce n'est pas aussi mal que ce que font les autres. Le clavier Simeji est une version pour smartphone de l' éditeur espion de méthodes de saisie de Baidu.

L'application Brightest Flashlight litt. La FTC Commission fédérale du commerce a critiqué cette application parce qu'elle demandait l'accord de l'utilisateur pour l'envoi de données personnelles à son développeur, mais pas pour l'envoi à d'autres sociétés.

Une application lampe de poche libre ne le ferait pas. Skype refuse de dire s'il peut écouter les appels. Microsoft enregistrait les utilisateurs de Xbox et demandait à des employés humains d'écouter les enregistrements. Du point de vue éthique, nous ne voyons aucune différence entre l'écoute par des employés humains et l'écoute par des systèmes de reconnaissance vocale.

Toutes deux portent atteinte à la vie privée. Red Shell est un espiogiciel présent dans beaucoup de jeux privateurs.

Il récupère des données sur l'ordinateur de l'utilisateur et les envoie à des tiers. Ce programme permettait à ArenaNet de fouiner dans tous les processus ouverts sur l'ordinateur de l'utilisateur. Le pilote d'un certain clavier dédié au jeu envoie de l'information en Chine. De nombreuses consoles de jeu espionnent leurs utilisateurs et envoient sur Internet … jusqu'à leur poids. Une console de jeu est un ordinateur. Vous ne pouvez pas faire confiance à un ordinateur équipé d'un système d'exploitation non libre.

Les sal…applis gratuites de jeu récentes rassemblent un large éventail de données sur leurs utilisateurs, ainsi que sur leurs amis et leurs associés. Pire, elles le font au travers de réseaux publicitaires qui réassemblent les données récupérées par une variété d'applis et de sites faits par différentes sociétés. Elles se servent également d'une porte dérobée pour manipuler le jeu de certains joueurs. Angry Birds espionne pour les entreprises, et la NSA en profite pour espionner également. Voici des renseignements sur d'autres applis espionnes. Apprenez-en plus sur l'espionnage pratiqué par la NSA au moyen des applis.

Il espionne chacun des processus actifs sur l'ordinateur du joueur et renifle une bonne quantité de données personnelles , dont un grand nombre correspondent à des activités n'ayant rien à voir avec la triche. La mauvaise sécurisation de beaucoup d'appareils de l'Internet des dangers permet aux fournisseurs de services d'espionner les gens qui les utilisent.

Ce qui est censé rendre cet espionnage acceptable, selon lui, c'est qu'il est désactivé par défaut dans les modèles récents. Mais puisque le logiciel de ces téléviseurs est non libre, nous ne savons pas ce qui se passe vraiment en coulisses et il n'y a aucune garantie que les mises à jour à venir ne changeront jamais la configuration. Si vous possédez déjà un téléviseur Vizio intelligent ou n'importe quel autre téléviseur intelligent, d'ailleurs , le moyen le plus simple d'être sûr qu'il ne vous espionne pas est de le déconnecter d'Internet et d'utiliser une antenne hertzienne.

Malheureusement, ce n'est pas toujours possible. Une autre option, si la technique ne vous rebute pas, est d'installer votre propre routeur avec un pare-feu qui bloque les connexions aux serveurs de Vizio. Et en dernier ressort, vous pouvez toujours remplacer votre téléviseur par un autre modèle. Nous mettons cet article en lien pour les faits qu'ils présentent. C'est dommage que dans sa conclusion il conseille de céder aux sirènes de Netflix. L'appli de Netflix est malveillante également. Même si l'image provient de l'ordinateur personnel de l'utilisateur, le téléviseur rapporte ce qu'elle montre.

Le fait qu'il existe un moyen de désactiver cette surveillance, même s'il n'est plus caché comme il a pu l'être auparavant, ne la justifie pas. Certaines publicités de la télévision et du web émettent des sons inaudibles destinés à des logiciels malveillants en service sur d'autres appareils, avec une portée permettant de savoir qu'ils sont proches. Une fois que vos appareils connectés sont appariés avec votre télévision, les annonceurs peuvent corréler les publicités avec votre activité sur le web et autres données de pistage provenant des divers appareils.

Il est possible d'inactiver cette fonction, mais son activation par défaut est en soi une injustice. Les clients de Tivo ne se rendent pas compte que les annonceurs les regardent. En combinant l'information provenant de la télévision avec la participation aux réseaux sociaux, Tivo peut maintenant corréler la publicité à la télévision avec les achats en ligne , ce qui expose par défaut tous les utilisateurs à une nouvelle combinaison de flicages. Les téléviseurs connectés Vizio reconnaissent et rapportent à la plateforme ce que les gens regardent , même si ce n'est pas une chaîne de télévision.

La télévision câblée de Verizon rapporte quels programmes les gens regardent et même lesquels ils veulent enregistrer. Les téléviseurs ne le faisaient pas quand ils ont été mis sur le marché. Le téléviseur connecté de Samsung transmet la voix de l'utilisateur par Internet à une autre société, Nuance. Nuance la sauvegarde et pourrait donc être obligée de la communiquer au gouvernement des États-Unis ou d'un autre pays. Vous ne devez pas faire confiance à la reconnaissance vocale, sauf si elle est effectuée par un logiciel libre sur votre propre ordinateur. Dans sa politique de confidentialité, Samsung confirme explicitement que des données vocales contenant de l'information à caractère personnel seront transmises à des tiers.

Le téléviseur connecté d'Amazon espionne en permanence. Cela montre que les lois exigeant des appareils qu'ils demandent le consentement formel de l'utilisateur avant de récupérer ses données personnelles sont complètement inadéquates. Et qu'arrive-t-il si un utilisateur refuse son consentement? Des lois acceptables diraient que les téléviseurs ne sont pas autorisés à rapporter ce que regarde l'utilisateur. Pas d'exception! Pire, il espionne les autres services du réseau local de l'utilisateur.

LG a dit plus tard qu'un correctif avait été installé, mais n'importe quel appareil pourrait espionner de cette façon. Par ailleurs, les téléviseurs de LG font de toute façon beaucoup d'espionnage. Très souvent, la vidéo montre tous les gens qui s'approchent de la porte d'entrée, ou même de simples passants. L'article s'intéresse surtout à la manière dont Ring laissait certains employés regarder librement les vidéos. Il semble qu'Amazon ait essayé d'empêcher cet abus secondaire. Quant à l'abus primaire le fait qu'elle obtienne les vidéos , Amazon compte bien que la société s'y soumettra.

Quand Consumer Reports les a testées, ils ont suggéré que ces fabricants promettent de ne pas regarder ce qu'il y a sur les vidéos. Ce n'est pas ça, la sécurité de votre maison. La sécurité, c'est de s'assurer qu'ils n'auront pas la possibilité de regarder à travers votre caméra. Plus de 70 modèles de caméras de surveillance connectées au réseau ont des failles de sécurité qui permettent à n'importe qui de s'en servir pour regarder.

Le jouet Furby Connect a une porte dérobée universelle. Même si ce produit, tel qu'il est livré, n'est pas utilisable comme appareil d'écoute, il pourrait sûrement le devenir après une modification à distance du code. Un accessoire sexuel contrôlé à distance s'est révélé enregistrer la conversation entre les deux utilisateurs. Un vibrateur informatisé espionnait ses utilisateurs au moyen de l'appli privatrice de contrôle. L'appli rapportait la température du vibrateur de minute en minute donc, indirectement, s'il était au contact d'un corps humain , ainsi que la fréquence de vibration.

Le fabricant du vibrateur a été poursuivi en justice pour avoir collecté des masses de données personnelles sur la manière dont les gens l'utilisaient. La déclaration de cette société selon laquelle elle anonymisait les données est peut-être sincère, mais cela n'a pas vraiment d'importance. Si elle avait vendu les données à un courtier en données, le courtier aurait pu découvrir qui était l'utilisateur. À la suite de cette action en justice, la société a été condamnée à verser 4 millions de dollars canadiens à ses clients.

Et vous savez quoi? Des pirates informatiques ont trouvé moyen d'accéder au produit de cet espionnage. Le fait que le fabricant et le FBI puissent écouter ces conversations est de toute façon inacceptable. Barbie va fliquer les enfants et les adultes. Pendant que vous utilisez un drone DJI pour espionner d'autres personnes, le DJI est dans la plupart des cas en train de vous espionner.

Ainsi, lorsque l'un des sous-traitants de Google a dévoilé un millier d'enregistrements confidentiels, les utilisateurs ont été facilement identifiés par ces enregistrements. Puisque l'assistant de Google utilise du logiciel privateur, il n'y a pas moyen de voir ni de contrôler ce qu'il enregistre ou envoie. Plutôt que d'essayer de mieux contrôler l'utilisation de ces enregistrements, Google ne devrait pas enregistrer ni écouter la voix des personnes. Il devrait seulement recevoir les commandes que l'utilisateur veut envoyer à l'un de ses services.

Alexa, l'assistant vocal d'Amazon, récolte beaucoup plus d'information que nécessaire heure, localisation, enregistrements déclenchés sans mot-clé valable , puis l'envoie aux serveurs d'Amazon où elle est conservée indéfiniment. Pire, Amazon la transmet à des sociétés tierces. Ainsi, même si les utilisateurs demandent la suppression de leurs données sur les serveurs d'Amazon, elles restent sur d'autres serveurs où des publicitaires et des services gouvernementaux peuvent les récupérer. En d'autres termes, la suppression de l'information récoltée n'annule pas le mal causé par sa collecte.

Les données collectées par des appareils comme le thermostat Nest, les ampoules connectées Philips Hue, la commande de porte de garage MyQ de Chamberlain et les haut-parleurs Sonos sont également conservées plus longtemps que nécessaire. De plus, Alexa y a accès. Tout ceci donne à Amazon une idée très précise de la vie des habitants de la maison, non seulement au moment présent, mais aussi dans le passé et, qui sait, dans le futur?

Certaines commandes envoyées par l'utilisateur au service Alexa sont enregistrées pour que les employés d'Amazon puissent les écouter. Les assistants vocaux de Google et Apple font à peu près la même chose. Une partie du personnel d'Alexa a même accès à la géolocalisation et autres données personnelles. Les cartouches HP pour forfait d'impression ont un DRM qui communique en permanence avec les serveurs de HP pour s'assurer que l'utilisateur continue à payer son abonnement et n'a pas imprimé plus de pages que prévu.

Bien que ce forfait d'impression puisse être source d'économies dans certains cas particuliers, il implique l'espionnage de l'utilisateur, ainsi que des restrictions inacceptables dans l'utilisation de cartouches d'encre par ailleurs en état de marche. Des crackers ont trouvé moyen de contourner les dispositifs de sécurité d'un appareil d'Amazon et de le transformer en appareil d'écoute à leur profit.

Ils ont eu beaucoup de mal à faire ça. Ce serait beaucoup plus facile pour Amazon, et si un gouvernement comme celui de la Chine ou des États-Unis disait à Amazon de le faire sous peine de cesser de vendre le produit dans leur pays, pensez-vous qu'Amazon aurait la force morale de refuser? Une compagnie d'assurance santé offre une brosse à dents électronique gratuite qui espionne ses utilisateurs en renvoyant des données sur son usage par Internet.

Les pratiques technologiques actuelles ne proposent aucun moyen de fabriquer un appareil pouvant obéir à vos commandes vocales sans possibilité de vous espionner. Même s'il est muni d'un air gap qui l'isole physiquement des réseaux, l'appareil peut sauvegarder des renseignements sur vous pour les examiner plus tard.

Comment supprimer les applications espion spywares de l'iPhone?

Les thermomètres de Nest envoient au serveur beaucoup de données concernant l'utilisateur. Les ordinateurs en location-vente étaient programmés pour espionner leurs utilisateurs. Les vêtements de Tommy Hilfiger vont surveiller combien de fois ils sont portés. Cela va apprendre aux gens à trouver normal que les entreprises surveillent chacune de leurs actions.

L'article dit que c'est une porte dérobée, mais il pourrait s'agir d'un malentendu. Quoi qu'il en soit, c'est certainement de la surveillance, ou pire. Les voitures Tesla récoltent une quantité de données personnelles et les emmènent avec elles quand elles vont à la casse. Le système FordPass Connect de certains véhicules Ford a un accès quasi intégral au réseau interne de la voiture. Il est connecté en permanence au réseau de téléphonie mobile et envoie à Ford une grande quantité de données, en particulier de géolocalisation.

Il fonctionne même lorsqu'on retire la clé de contact, et des utilisateurs nous ont signalé qu'ils ne peuvent pas le désactiver. Si vous posséder l'une de ces voitures, avez-vous réussi à interrompre la connexion en débranchant le modem, ou bien en enveloppant l'antenne dans du papier d'aluminium? En Chine, les voitures électriques sont obligatoirement équipées d'un terminal qui transfère des données techniques, en particulier la géolocalisation de la voiture, à une plateforme gérée par le gouvernement.

En pratique, les fabricants collectent ces données dans le cadre de leur propre espionnage, puis les transmettent à la plateforme du gouvernement. GM n'avait pas le consentement des utilisateurs, mais il aurait été facile de le glisser dans le contrat de souscription à un service numérique quelconque.

Une exigence de consentement revient en fait à une absence de protection. Tout recueil de données de ce type doit être interdit. Mais si on veut être vraiment en sécurité, on doit s'assurer que le matériel de la voiture ne peut collecter aucune de ces données, ou bien que le logiciel est libre, ce qui permet de savoir si c'est bien le cas. Les applis d'aide à la conduite intégrant de l'intelligence artificielle peuvent suivre tous vos mouvements.

Les voitures informatisées avec des logiciels non libres sont des instruments d'espionnage. C'est facile parce que le système n'a pas d'authentification quand on y accède par modem. Cependant, même s'il demandait une authentification, vous ne pourriez jamais être sûr que Nissan n'y aurait pas accès. Le logiciel de la voiture est privateur, ce qui signifie qu'il exige de ses utilisateurs une confiance aveugle. La société dit qu'elle ne conserve pas cette information, mais déclare que si l'État lui donne l'ordre de récupérer ces données et de les lui transmettre, l'État peut les conserver.

Dans certaines voitures, un logiciel privateur enregistre l'information concernant les mouvements des conducteurs , information qui est mise à disposition des constructeurs automobiles et des compagnies d'assurance, entre autres. Dans le cas des systèmes de péage mentionnés dans l'article ci-dessus, il ne s'agit pas vraiment de surveillance par du logiciel privateur. Ces systèmes constituent une invasion intolérable de la vie privée et devraient être remplacés par des systèmes de paiement anonyme, mais cette invasion n'est pas le fait d'un logiciel malveillant.

Dans les autres cas mentionnés, le responsable est bien un logiciel malveillant privateur présent dans la voiture. L'équipement de réalité virtuelle, en mesurant chaque petit mouvement, rend possible la plus intime des surveillances. Pour réaliser ce potentiel il suffit d'un logiciel aussi malveillant que beaucoup de ceux que cette page répertorie. La morale est qu'on ne doit pas faire confiance à un système de réalité virtuelle contenant du logiciel non libre. Beaucoup de sites web espionnent leurs visiteurs. Les applications de tracking les logiciels espions représente un risque réel et une atteinte extrêmement désagréable à la vie privée pour de nombreuses personnes.

Si elle prétend que cela ne la dérange pas personnellement, le suivi des applications et des logiciels espions représente un risque réel et une atteinte extrêmement désagréable à la vie privée pour beaucoup. Pas votre anniversaire de naissance, votre anniversaire de mariage, votre adresse ou des combinaisons familières. Recherchez des applications comme Cydia, Icy, Installer, Installous, SBSettings — certains des outils de jailbreaking les plus courants.

Signes indiquant que vous avez peut-être installé des applications de suivi ou des espiongiciels. ESET propose une solution de sécurité mobile pour Android , qui est une plateforme plutôt vulnérable aux logiciels malveillants et aux applications malveillantes.